À PROPOS

Salut à tous, si vous êtes ici, c'est que vous voulez en savoir plus au sujet du créateur de ce site, et surtout la raison d'existence de ce dernier(du site, pas la mienne, sinon ce serait un site sur la philosophie ;-)), alors essayons de vous éclairer!

Je m'appelle Simon, et comme vous je suppose, ma vie n'a pas été franchement simple jusqu'à présent, je ne vais pas rentrer dans les détails les plus sombres, mais disons que je souffre de graves problèmes psychologiques depuis mes 15 ans environ (suite au suicide de mon unique frère).

J'ai été diagnostiqué schizotypique à l'âge de 21 ans et depuis je prends chaque matin une montagne d'anti-dépresseurs, et en soirée un anti-psychotique et un somnifère.

A propos du diagnostic, j'ai été récemment dans un centre FondaMental et le psychiatre a jugé que je n'étais pas schizotypique, ce en quoi je le rejoins car toutes les caractéristiques ayant trait à cette pathologie ne rejoignent pas du tout la liste de mes symptômes. Bref, venons au pourquoi du comment j'ai créé ce site.

Malgré la maladie, j'ai eu un Bac S et j'ai pu suivre les cours dans une fac de psychologie. Las! Pour mon éternel malheur les universités de psychologie en France sont pré-emptées par la vulgate freudienne et autres affabulations anti-scientifiques. Tout ce que l'on y apprend en matière de psychologie clinique a trait à la théorie freudienne.

Or le problème est que Freud et ses théories ont été remisés par le monde entier (à part la France et l'Argentine), au rayon au mieux d'histoire des Idées, au pire et le plus souvent dans celui des pseudo-sciences fantaisistes, au même titre que l'astrologie ou la numérologie.

J'ai donc abandonné la psycho alors que les psychologies sociales, cognitives, neuropsychologie, et même la psycho-physiologie me passionnaient.

Aujourd'hui à bientôt 40 ans, mes troubles psychiatriques n'ont fait qu'amplifier avec les années, et je n'ai pas rencontré en presque 20 ans un seul thérapeute (psychologue ou psychiatre) qui ait eu pour ambition de me soigner. Les psychiatres ressemblent plus à des distributeurs de médicaments qu'à autre chose en France dans les CMPs, et les quelques rares psychologues que j'ai consultés étaient tous d'obédience psychanalytique. Autant dire qu'ils ne m'ont pas aidé à grand chose. De plus consulter un psychologue spécialiste en TCC, du fait de leur rareté en France pour les raisons susdites, est très difficile, et c'est très cher, faut-il le rappeler?

Donc voilà, aujourd'hui la psychologie et tous ses courants me passionnent toujours autant, c'est pourquoi je veux réunir sur ce site le maximum d'informations concernant ces disciplines et les avancées de la recherche scientifique dans ces domaines.

Je veux également que ce site permettent aux personnes souffrant de troubles psychologiques d'échanger avec d'autres malades, une sorte de GEM (groupe d'entraide mutuelle) virtuel. 

Ce site sera également l'occasion de faire la place belle à la psychologie scientifique, ce qui fait tellement défaut en France. Des millions de malades n'ayant d'autre avenir que de voir leurs conditions d'existence se détériorer d'années en années, leurs souffrances perdurer voire s'amplifier en dépit de l'augmentation fatale des doses médicamenteuses au fil du temps. (le corps s'habituant aux doses prescrites initialement, obligeant à lénifier les malades sous le poids de neuroleptiques toujours plus assommants).

Or il existe d'excellentes pistes aujourd'hui en matière de remédiation cognitive, telles que les TCCs dont nous ferons le tableau et l'actualité.

Pour le nom du site "neurogenèse", c'est un clin d’œil au fait que quand j'ai grandi, dans les années 90, il était admis que le cerveau était constitué de 100 milliards de neurones à la naissance, et qu'il ne s'en créait aucune pendant la vie.

Or les neurosciences avançant, on sait maintenant qu'une neurogenèse(création de neurones) se produit tout au long de la vie dans le cerveau. C'est un grand espoir je trouve, donc voilà! :-)

J'ai déjà écrit un gros pavé, merci si vous avez eu le courage de lire et bienvenue!

Simon.